• Mercredi 18 juillet 2018

    Après une vraiment bonne nuit qui rattrape celle d'hier et un super petit déjeuner je n'ai pu m'empêcher d'embrasser Maria de tout mon cœur tant son accueil à été une vraie bouffée de tendresse et de générosité pour nous tous pèlerins du jour inconnus d'elle.

    Je peux partir sur mon chemin en chantant tout en admirant le paysage qui m'entoure. 

    J15 /1   Onton     castro Urdiales.

    La voyez-vous la mer, là-bas tout au fond ? 

    J15 /1   Onton     castro Urdiales.

    Mais non voyons, ce n'est pas la mer, juste un petit bout de colline. 

    La mer, la voici au soleil levant à contre jour. 

    J15 /1   Onton     castro Urdiales.

    Et c'est encore elle un peu plus tard, je ne regrette pas d'avoir pris le raccourci de la route qui m'économise au moins 8km.

    J15 /1   Onton     castro Urdiales.

    Impressionnant le pont de l'autoroute au dessus de moi. 

    J15 /1   Onton     castro Urdiales.

    Que restera-t-il lorsque la carrière aura grignoté toute la montagne ? Il ne restera qu'une mince colonne et dans cent ou deux cents ans la légende racontera qu'elle a été sculptée par un géant vêtu d'acier pour conquérir le cœur d'une princesse ensorcelée. 

    J15 /1   Onton     castro Urdiales. 12 km. 260 km en tout

    Peut-être cette réplique d'une statue romaine aidera-t-elle à la légende. 

    J15 /1   Onton     castro Urdiales. 12 km. 260 km en tout

    La rivière accompagne mon chant. 

    J15 /1   Onton     castro Urdiales.

    Tandis que la Vierge du chemin protège les pèlerins. 

     

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires