• On s'entraine

    Ainsi que vous l'avez compris, si je veux que ce futur pèlerinage se passe bien, j'ai intérêt à m'entrainer.

    Si maintenant je marche à peu près régulièrement depuis 2014, depuis un mois j'ai un peu augmenté le rythme. Je marche au moins 6 à 7 km par jour, 3 à 4 jours par semaine je vais jusqu'à 15 ou 18 km et parfois, plus exceptionnellement, 20 ou 24 km.

    Cette semaine, je suis venue rendre visite à ma mère en Provence. Souvenez-vous, Jeannine, c'est elle qui avait pris ce blog en charge lors de mon aller-retour de 2014, suite à la formation de François, un ami.

    Cette année, à 87 ans, elle n'a plus vraiment l'énergie de remplir cette tâche, je devrai donc me débrouiller toute seule. En revanche, elle ne manquera pas de suivre ma marche jour après jour.

    Je suis donc venue lui faire un petit coucou avant mon départ. Ici nous sommes dans les premières bonnes collines des Alpes de haute Provence, l'endroit idéal pour m'entraîner un peu aux grimpettes avant d'attaquer les Pyrénées atlantiques. Parce que voyez-vous, à Orléans, c'est tout plat, plat, plat, plat. Je pouvais seulement faire 3, 4 ou 5 aller-retours à monter et descendre les 20 mètres qui descendent du chemin haut au chemin bas du bord de Loire, au risque de passer pour l’hurluberlue de service.

    Me voici donc ce matin, partie vers 9h pour grimper jusqu'à la chapelle et l’ermitage de Saint Probace à Tourves dans le Var. C'est là, juste sous la flèche.

    Saint Probace Tourves (83)

    Près de l'église de l'Annonciade se trouve une des nombreuses fontaines qui jalonnent le village.

    Fontaine de l'Annonciade à Tourves

     

    Le trop plein d'eau s'en ira courir par là :

    Tourves

    Voici le premier oratoire, je crois qu'il faut prendre à droite, rien n'est vraiment indiqué, qu'importe, en marche !

    Premier oratoire de Saint Probace

    Il a pas mal plu ces derniers jours, la verdure est bien présente, cela changera bientôt au cœur de l'été. Les fleurs printanières égaient mon chemin.

                 Fleur de papier                   Pois de senteur sauvages

    La première moitié du chemin est presque plate, ensuite ça monte assez raide, mais que ce passe-t-il ?

    Privé, chemin interdit

    Privé, chemin interdit, je n'ai plus qu'à rebrousser chemin et reprendre le suivant au dernier carrefour. Rien de dramatique, juste de quoi m'entraîner un peu plus, 3km de grimpée, ce n'était pas énorme, je peux rajouter encore quelques centaines de mètres. Et puis, il y a des fleurs des champs pour m'égayer.

                    Fleurs des champs             Oeillets des chartreux

    Quelques oliviers à l'abri de vieux pins.

    Champs d'oliviers

    Enfin en haut de la colline. Mais... Ah non, encore une impasse dans une propriété privée ! Je descends, je remonte sur un autre sentier, et rebelote. Mais où se trouve donc cette chapelle ? Sur quelle fiche colline au milieu des chênes verts et du thym.

    Il est presque 10h30 et il fait déjà 30°, je dois redescendre au village faire une ou deux courses et rentrer déjeuner avec ma mère.

    Je finis par rencontrer un charmant vieux monsieur qui m'explique qu'à l'oratoire j'aurais dû prendre à gauche. Je comprends maintenant pourquoi je n'en avais pas rencontré d'autres. Il me semblait bien qu'ils jalonnent le sentier en chemin de croix. D'ailleurs, le grand pèlerinage du 26 août est un pardon.

    En fin de compte, j'ai malgré tout, fait l'entraînement désiré, même si je n'ai pas atteint le but que je m’étais donné.

    Voici maintenant la chapelle de Notre Dame de la Salette, à l'aller je lui tournais le dos.

    Château de Valbelle

    Et maintenant au loin, accompagné de son obélisque, le château de Valbelle qui fut brulé, rasé, pendant la Révolution.

    Château de Valbelle à Tourves (83)

    Et tout là haut, Saint Probace qui me nargue.

    Saint Probace

    Mais tu ne perds rien pour attendre la chapelle, demain, je t'aurai !

     

    « On repart !Saint Probace à nous deux ! »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Patrick
    Mercredi 11 Juillet à 15:13
    Bon courage
    Ma sœur espère que ton doit mieux God Bless
      • Vendredi 13 Juillet à 15:02

        Merci mon frère, tout va bien  

        Ça me fait drôle de ne pas te voir signer Pitijama, j'aimais bien.

        Kiss kiss à vous deux. 

        Annie 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :