• J6 /3 . San Martin. Zumaia

    ... Nous disons donc ,bocadillo, Schweppes, c'est fou comme même 4 ans après les habitudes se reprennent vite  et bien entendu,... Pipi également, surtout quand les toilettes ont de l'humour.

    Getaria

    On repart et ça grimpe, il aurait vraiment été trop beau pour que ce joli plat dure encore un peu  

     

    Getaria

    Petite gentille descente dans la chaleur, je profite de chaque fontaine pour mouiller ma casquette. 

    J6 /3 . San Martin. Zumaia

     Au centre médical  ils m'ont dit de garder ma main à hauteur de poitrine pour éviter qu'il saigne, tu parles si c'est facile ! Quand c'est plat, pas de problème, quand ça monte ça va encore, un seul bâton à droite peut suffire et encore, si ça ne grimpe pas trop fort. Mais dans les descentes, pas question, j'ai besoin des deux pour m'assurer. Même si je reprends de l'assurance, ma cheville cassée de l'an dernier m'en avait fait perdre un peu, je ne tiens pas à fracasser le nez par terre. "prudence, prudence," comme disait ma grand-mère Stéphania la polonaise.

    Les raisins sont verts, ici on ne se courbe pas pour les vendanger, ils sont cultivés à hauteur d'homme.

    J6 /3 . San Martin. Zumaia

     

    Sympathique porche d'église qui offre une petite halte à l'ombre près d'une fontaine. 

    J6 /3 . San Martin. Zumaia

    Au détour du chemin, de nouveau l'éblouissement de la mer. 

    J6 /3 . San Martin. Zumaia

    Tout en bas, zumaia se montre enfin. 

    J6 /3 . San Martin. Zumaia

    Je dois descendre et faire le tour de la jetée et passer devant le port  

    J6 /3 . San Martin. Zumaia

    Encore un petit effort, l'albergue sera bientôt là...

     

     

     

     

     

    « J6 /2. San Martin. Zumaia. J6 /4. Zumaia »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :