• J5 /2. San Sébastian. San Martin

    Ça monte doucement, rien de dramatique. 

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    Je suis admirative pour ces anciens qui construit de pareils sentiers, que d'énergie, que de patience, que de savoir faire. 

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    Et toujours, la mer  

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    Un pèlerin artistique. 

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    Ici, un artiste baroudeur (son camion Humer est juste à côté ) me semble avoir exprimé dans du Land art toutes les horreurs de la guerre.

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    J'adore ce chemin ombragé  

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    "Rien de plus à demander, le ciel au-dessus de moi, le chemin sous mes pieds." 

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    Fini de monter  on redescend, et dans les pierres, un vrai casse binette. Pardon les ancêtres, mais ça n'a pas été beaucoup entretenu depuis vous. Ils ont tous des voitures qui roulent sur des routes goudronnées. 

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    Adieu arbre vénérable, la dernière tempête semble avoir eu raison de toi. 

    J5 /2. San Sébastian.  San Martin

    La mort des arbres me rend toujours un peu triste. 

    Adieu l'arbre, le chemin me réclame. 

     

     

    « J5 /1. San Sébastian. San Martin. 14 km. 88 km en tout J5 /3 San Sébastian. San Martin »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :