• 3ème jour d'hospitalité à Miramont

     

    Mercredi 12 avril 2017

    Une jeune allemande devant prendre un taxi à 7h, debout 6h40 pour préparer le petit déjeuner.

    A partir de 7h30 tout le monde rejoint la salle à manger petit à petit. La grande famille est la dernière, avec 4 petits bout de choux c'est un peu normal.

     

    3ème jour d'hospitalité à Miramont

     

    Puis il est temps de préparer son sac.

    3ème jour d'hospitalité à Miramont

     

    Un petit cliché avant le départ. 

     

    3ème jour d'hospitalité à Miramont

     

     

            3ème jour d'hospitalité à Miramont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    La petite famille des Fleurs reprend son camino dans la brume matinale accompagnée de mon chant Ultreia.

     

    3ème jour d'hospitalité à Miramont

     

    C'est le moment de faire les comptes, et là... Grosse déception, pour le diner et le petit déjeuner, je n'ai récolté que 8 €uros par personnes. Je signale que pour le petit déjeuner nous offrons café, thé, lait, chocolat à volonté, pain grillé maison, beurre, confiture, jus d'orange, fruit, yaourt.

    J'en conclus que ce manque de générosité, oserais-je dire "pingrerie", est due quelques resquilleurs qui confondent Donanivo et Gratuité. Ils oublient (ou s'en moquent totalement) que s'ils ont été bien reçu c'est grâce à la générosité de ceux qui les ont précédés et que leurs dons serviront à nourrir ceux qui les suivront. Mais peut-être  est-ce là qu'on distingue également les pèlerins de certains touristes profiteurs. Cela m'a d'autant plus peinée qu’apparemment je  n'avais pas à faire à des jeunes fauchés.

    Mais bon, je ne vais pas me mettre la rate au court bouillon, nous allons abandonner chacun avec sa conscience et je vais laisser le soleil s'élever et effacer les brumes de la campagne et mon esprit.

    C'est maintenant comme de bien entendu, la mairie, les poubelles, les courses, déjeuner, et commencer à cuisiner. Et là, que vois-je ? Mes tomates ont disparues du frigo ! Je n'arrive pas à le croire, non seulement j'ai eu affaire à des resquilleurs, mais également à des chapardeurs. Que puis-je faire d'autre que les plaindre... Un jour ou l'autre le destin rend sa justice, j'en suis persuadée.

    Je suis en train d'éplucher les pommes pour la tarte quand le premier couple, des allemands tout à fait charmants, arrivent.

    Puis c'est au tour de Marie qui vient m'aider à la réception comme prévu, vu les 13 personnes attendues. Hier j'avais justement fait une mousse au chocolat supplémentaire pour la remercier.

    Sur ce débarque toute une troupe de jeunes femmes qui nous demandent un café, elles sont joyeuses et nous bavardons allègrement, et croyez-moi, pour un simple petit café, elles ont été bien plus généreuses que mes derniers convives. Buen Camino les filles.

    Deux sœurs, dont une habite l’Angleterre, arrivent suivies d'une mère et sa fille. Enfin, de nouveau une famille de 7 personnes.

    Tout le monde est installé, et nous sommes si bien à deviser sur la terrasse que j'ai bien failli en oublier de préparer l'apéritif. Juste failli, heureusement ! Chacun raconte ses propres expériences du chemin dans la bonne humeur au cours du repas qui comprend :

    Lentilles en salade
    Saucisses de Toulouse grillées
    Méli mélo de légumes au beurre
    Tarte aux pommes maison

    C'est la petite dernière de la famille qui vient m'aider gentiment à servir la tarte. Bien entendu tout le monde se met à la vaisselle qui est bâclée en tour de main.

    A 22h tout ce petit monde est couché, moi itou.

     

     

    « 2ème jour d'hospitalité à Miramont4ème jour d'hospitalité à Miramont (1) »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :